Souris génétiquement modifiées

Souris génétiquement modifiées

Un partenariat MI-mAbs – CIPHE pour la validation d’anticorps

Le processus de validation des anticorps requiert souvent le développement sur mesure de nouveaux modèles animaux. Au travers de son partenariat avec CIPHE, MI-mAbs propose les modèles de souris précliniques les mieux adaptés à chaque projet. Le CIPHE est une structure de pointe avec une expertise dans le développement de modèles souris génétiquement modifiées multi-alléliques et ayant un statut SOPF. Le CIPHE utilise différentes technologies de modification de génome, notamment CRISPR/Cas9 et autres techniques de modification cellules souches embryonnaires (ES cells), et effectue des analyses avancées multiparamétriques de marqueurs et de populations de cellules immunitaires (Immunophenotypage). 

 

La plupart des modèles pour la validation préclinique d’anticorps sont des souris knock-in :

  • Souris humanisées dans lesquelles un ou plusieurs gènes sont remplacés par les ortologues humains, ou dans lesquelles un gène humain qui n’a pas d’homologue murin est introduit dans le génome de la souris.

  • Gènes rapporteurs ou génes marqués pour suivre l’expression et la localisation de la protéine codée ou pour effectuer des analyses d’interactions de protéines

  • Mutants ponctuels des gènes d’intérêt

Plus rarement, des modèles souris knock-out peuvent également être requis pendant le développement préclinique d’un anticorps et sont aussi disponibles au CIPHE :

  • Modèles knock-out constitutifs

  • Modèles knock-out conditionnels (tissu-spécifiques or inductibles)

Un exemple de modèle développé par édition du génome en collaboration avec le CIPHE est la souris humanisée CD3e, conçue pour la validation d’anticorps bispécifiques (voir la page sur la technologie Souris humanisée CD3ε).